Samedi 21 septembre à 10 h, inauguration de la place René Crozat et visite des bâtiments communaux.

MENU

AGENDA | Septembre

LuMaMeJeVeSaDi
1
234567Inscriptions Ecole de musique
Inscription école de musique & éveil musical
8
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30
Voir toutes les dates

ACTUALITES

Distribution des sacs jaunes dans les boites aux lettres
Le Sicovad vous informe de la prochaine campagne de distribution des sacs jaunes dans vos boites aux lettres.

Pour rappel, la nouvelle distribution de deux rouleaux de sacs jaunes par boîtes aux lettres auprès des usagers, va bientôt débuter (16 septembre). [...]
En savoir +
Opération de contrôle des bâtiments recevant du public
Les contrôles annuels obligatoires des bâtiments recevant du public (ERP) ont été effectués par le prestataire de la mairie et les membres de la commission sécurité sous la direction de Michel Bilquez.
Les Blocs Autonomes d'Eclairage et de Secours et les trappes de [...]
En savoir +
Voir toutes les actualités

DEYVILLERS | LA COMMUNE

La Tuilerie

Elle fut fondée en 1846, par Jean Baptiste JOLIBOIS, qui devint deux ans plus tard maire de la commune. Elle fut la première en Lorraine qui, fabriqua la tuile plate, dite mécanique.
En 1887, elle compte déjà 30 ouvriers et fabrique des tuiles mais aussi des briques et va connaître plusieurs propriétaires jusqu’au début du XXème siècle.
En 1902 elle est rachetée par Mr Charles BASTIEN, ancien propriétaire de la Tuilerie de Grandvillers,
Il va la réorganiser et la moderniser pour en faire une des tuileries les plus florissantes de la Région.
En 1923, sous l’impulsion de son fils Georges qui a succédé à son père en 1912, sa capacité de production a doublé pour atteindre plus de 6 millions de pièces annuelles.
Par comparaison, la Tuilerie d’Aydoilles, rachetée par la famille Bastien en 1904 et également dirigée par Georges Bastien, ne produit que 4 millions de pièces.
En 1947, la tuilerie est la propriété de Mr POIGNON et compte près d’une centaine de salariés, le fleuron de la production est la tuile à 3 trous dite "la 3 trous".
Les conditions de travail sont rudes, notamment pour la main d’oeuvre féminine, affectée aux travaux de manutention, et qui travaille de jour comme de nuit.
En 1962, la Tuilerie de Deyvillers compte encore environ 45 ouvriers. C’est la plus ancienne Tuileries des Vosges et la seule encore en activité.
Mais le 30 novembre 1962 vers 22h, un incendie, probablement du à un court circuit dans la salle des machines, va détruire complètement l’usine. Les témoins parlent d’un sinistre spectaculaire, avec des flammes dépassant les 50 mètres de haut.
Ce sinistre marque la fin définitive de l’activité de la Tuilerie.

Remerciements :


  • Armand CHARRON pour son article du bulletin municipal de 1987
  • Reine CHOPE, ancienne employée de la Tuilerie
  • Arch.dép. Vosges (cote JPL1106/59)

 

PHOTOS

Aucune photo pour le moment ...

DOCUMENTS

Aucun fichier pour le moment ...